Des fruits...

Vous pouvez envoyer votre témoignage  par email à l'adresse temoignages@pierreetcharles.fr


Pierre & Charles, merci pour cette bouffée d'espérance que vous nous envoyez
 
Je m'appelle Pauline et j'ai 16 ans.

Ne connaissant pas Pierre et Charles, je souhaite cependant leur rendre témoignage car leur vie est pour moi une belle leçon de don et de joie.

Ce qui m'a frappé, c'est que leur retour à Dieu est un message d'espérance : en effet, quand des gens formidables comme eux vont au Ciel, c'est à ce moment-là, et après, qu'une pluie de grâces s'abat sur certaines personnes. Nous voyons cela à travers l'exemple de nombreux saints tels que la petite Thérèse, par exemple, qui n'a commencé à faire des choses extraordinaires qu'après sa naissance au Ciel. Eh bien, justement, les prêtres qui ont donné le sacrement de réconciliation après la cérémonie d'adieu à vos jumeaux ont témoigné avoir vu des conversions. Rien de plus beau au monde que de voir des gens, touchés par le feu de Dieu, se convertir ! Évidemment, ce n'étaient pas que des grandes conversions, mais nous avons, pour beaucoup, au moins été touchés par le Départ au Ciel de ces deux jumeaux, et cela laissera des traces, j'en suis certaine.

Oui, Pierre et Charles, votre mort corporelle nous a bouleversé, mais vous avez laissé (et vous le faites encore) tomber une pluie de roses sur Terre, pour notre plus grand bien, notamment pour les jeunes.

Oui, jeunesse catholique de France, ta vigueur ne s'est pas envolée, tu le vois bien, puisque des jeunes se lèvent encore pour aller porter la lumière du Christ et de l'Evangile. Alors, lève-toi, fais quelque chose pour ton pays qui souffre mille maux en ce moment.

Vous, adultes, qui avez plus d'expérience et donc plus de sagesse, continuez à prier avec encore plus d'ardeur pour nous qui en avons tant besoin et à essayer de nous donner les valeurs qui sont celles de l'Evangile.Que ces deux grands frères dans la Foi nous soutiennent avec tous les saints jeunes : Bienheureux Pier Giorgio Frassati, Claire de Castelbajac, sainte Maria Goretti, Chiara Luce, saint Dominique Savio, sainte Germaine de Pibrac, ...
Ces deux grands frères du Ciel sont pour nous tous un exemple. Quand j'ai lu tous les témoignages, je me suis dit : "Ils devaient avoir quelque chose en plus; ce n'est pas possible !"
Dieu était en eux, et Pierre et Charles sont avec Lui pour toujours et intercèdent pour vous, leur famille qu'ils ont tant aimé, pour leurs amis, leurs proches, ceux qu'ils ont croisés, pour les jeunes en particulier. Même dans un environnement chrétien, nous ne sommes pas à l'abri de toutes les tentations pendant l'adolescence ou les études.
Alors, Pierre et Charles, merci pour votre vie qui montre que c'est possible pour des jeunes d'être saints. Merci pour cette bouffée d'espérance que vous nous envoyez,
malgré votre retour à Dieu. Oui, vous serez toujours avec nous; c'est le rôle de toute personne du Paradis.
Loué sois-Tu, mon Dieu, pour tous ces jeunes qui te cherchent. Fais que nous soyons des porteurs de lumière, d'amour et de vérité, comme Pierre et Charles.
Voilà, je ne parle pas très bien mais je voulais, moi aussi, rendre un petit hommage à ces deux jeunes hommes ordinaires, appelés à une vie extraordinaire.


Rien n’est fini, tout commence…
 
Le plus jeune de mes fils termine un camp de servants d’autels dans la Drôme – la messe d’action de grâce qui a clôturé ce magnifique moment vécu par plus de 100 jeunes a été pour moi (comme chaque eucharistie) un très fort moment de communion avec mon mari décédé en septembre 2013 mais aussi avec vos fils. J’ai retrouvé mon fils transformé par ce qu’il a pu vivre et donner durant ces 3 jours et je suis intimement convaincue ce soir que Pierre, qui a été son chef aux scouts, n’y est pas étranger ; on voit déjà bourgeonner ce qu’il a pu semer et on comprend que tout ce qu’il a donné produit sûrement le fruit que le Seigneur désire. Rien n’est fini, tout commence…prions le Père pour que ce soit en sur abondance.

Que Notre Seigneur vous bénisse en abondance et garde intacte votre espérance.

Une mère de famille


Charles est venu vers moi! Pierre était également présent, regardant par-dessus son épaule...

Alors que j'ignorais tout d'eux et de leur éphémère passage sur terre j’ai rencontré soudainement Pierre et Charles au cours du mois de mars 2015. J'avais été amené à me rendre à la base aérienne de Salon de Provence pour un simple accompagnement...
Dans le cadre de l'aumônerie militaire, j'ai découvert Charles, son rayonnement, et lors d’une courte prière à son intention… il est venu vers moi! Pierre était également présent, regardant par-dessus son épaule, comme si nous nous connaissions: en un éclair ils étaient là, et l'humble pécheur que je suis à accepté leur présence.

Depuis Charles est devenu un guide sur mon chemin, chemin d'une vie de chrétien impliqué dans une aumônerie militaire qui a besoin d'un nouveau souffle, diffuse cette lumière dont nous avons tant besoin, intercède auprès de Dieu pour nous voir nous élever vers l'infiniment
Bon.. et nos deux frères sont là, à nos côtés pour sans cesse nous le rappeler.

Je crois que Pierre et Charles nous accompagnent dans notre vie terrestre et veillent sur nous...et nous sommes aussi sur leur chemin
céleste par nos prières et notre foi. 
Croiser le regard de Charles sur une modeste carte et lire les quelques paroles qu'il nous a laissées engendre toujours une prière, et je
reçois toujours beaucoup, alors que je peux donner si peu! 
Nous sommes tous convaincus que nos deux frères sont si proches, si proches pour marquer une direction, la voie, le cap à franchir, ou tout simplement nous guider dans les pas de Jésus: Avec eux, cherchons encore et encore à nous rapprocher du Christ. 

Demandons à Marie d'intercéder auprès de Dieu pour que nos deux frères demeurent toujours près de nous et de ceux qui se manifestent
aujourd'hui, de ceux qui se manifesteront demain, comme les gardiens bienveillants de nos vies. 

Pierre et Charles, intercédez pour nous et priez pour nous,
Pierre et Charles nous rendons Grace et prions pour vous. 

Jean-Luc, suite à un bref passage sur la Base Aérienne de Salon.

Dômes de Miage for Hopefulness !


Le WE du 4 et 5 juillet une trentaine d’amis de Pierre & Charles venu d’horizons différents s'est retrouvée pour une rando/pèlerinage sur

les traces de Pierre & Charles.
Pour préparer cette aventure, une chaine de prière avait été lancée par eux en partenariat avec le site de prière Hozana !  http://hozana.org/intention/4437/priere-pour-que-notre-esperance-soit-source-de-foi


Le père Gaspard Crapelet les accompagnait et a célébré une messe au sommet.
Les jeunes ont eu aussi la joie de voir le pére Daniel-Ange venu pour les bénir sur les premiers pas du départ!



...Quelques témoignages en retour:



Redescendre dans la vallée pour témoigner…



La vue au sommet nous as coupé le souffle, c'était pour tout le monde la première fois que nous montions sur ce sommet avec un temps aussi clément qui nous permettait d'admirer à la fois le mont-blanc, le Beaufortin, les écrins, les Aravis la Vanoise et l’Italie!


.. pouvoir assister à l'Eucharistie à 3425m , face au glacier d'Armencette, lieu de chute de Pierre et Charles, fut d'une émotion intense mais source d'immense joie et de paix de les savoir plus proche de nous.
Mais il a fallu quitter ce sommet pour entamer la descente… Grâce à l’exemple que Pierre et Charles nous ont donné nous allons pouvoir vivre notre foi sur les cimes enneigées et ensuite redescendre dans la vallée pour témoigner…
Et je vous joint la neuvaine que vous pouvez bien évidement continuer de prier ! 



Un ami de Pierre, organisateur du WE




"Pierre et Charles, la montagne, Dieu: Ce brelan gagnant d’une grosse mise!"

Le WE aurait pu être bien triste, et pourtant, je n’y ai vu que des visages heureux, les yeux moins plissés et les joues moins rougies par le
soleil que par les regards complices et l’émotion de chacun. La randonnée était ponctuée des célébrations du jour, qui, dans le cadre
grandiose, rendaient à la marche toute sa signification.

Au départ proches ou moins proches de Pierre et Charles, de la montagne ou de Dieu, comment à l’arrivée ne pas tous se sentir en cœur à cœur avec les jumeaux, dont les pas avaient juste précédés les nôtres, dans l’émerveillement devant la beauté de la nature, et à travers Dieu Tout Puissant que nous priions? Quoi qu’il en soit, la montée a aussi rapproché les amis, et c’est selon ce que beaucoup dirent, so PierreEtCharles-like.
Nous n’avons pas célébré la mort mais bien la vie, la Vie.
Nous avons pu rendre grâce pour le chemin qu’ils nous ont tracé. “Car je vous ai donné un exemple afin que vous fassiez comme je vous ai fait” (Je XIII 15). Du passé des jumeaux, je regrette n’avoir que trop peu connu, mais dans l’avenir je vois déjà les fruits; L’aventure ne s’arrête pas à cette montée, c’est au contraire le début de bien des ascensions.

Verso l’alto ! 

Une participante du WE 


 Les pas sûrs de Pierre et Charles...

Voici un petit témoignage de notre ascension, ce week-end, près des Dômes de Miage. Je me souviendrai longtemps de ce que j'y ai vécu : une belle expérience physique, humaine et spirituelle, auprès des pas sûrs de Pierre et Charles. Merci pour vos fils !


L'encre sèche devant les merveilles de Dieu : comment mettre en mot des splendeurs si intenses ? Pierre et Charles nous ont tirés derrière eux vers les Dômes de Miage, à travers une montagne rayonnante. S'ils ont pu ainsi nous élever à 3400 m d'altitude, ce n'est pourtant qu'une partie minime de leurs exploits.
J'avais peur de la montagne, de l'effort exigeant qu'elle demande. J'ai découvert un chemin bien plus large que ce que j'imaginais.
L'amitié qui nous liait sur les cimes, en ce week-end de marche et de prière, était plus solide que nos cordages. Elle nous gardait de dangers bien plus grands que la chute physique.
Pierre et Charles étaient dans nos paroles, dans nos gestes, dans notre joie. Ils ouvraient et fermaient la marche avec bienveillance. Quand l'effort était trop dur, c'est l'amitié qui nous poussait plus loin, amitié vaste issue du grand Amour pour lequel ils se sont engagés.
L'ascension physique traduisait à merveille l'alpinisme spirituel que nous avons vécu, et qui n'est qu'un début. Beaucoup d'entre nous ont la volonté d'avancer verso l'alto. Maintenant que Pierre et Charles sont dans les secrets de Dieu, puissent-ils nous attirer chaque jour un peu plus haut, comme ils le font déjà si bien.
Frères. Ce mot sonne comme une évidence pour moi : le lien qui nous unit est fort et simple, tout fraternel. Pour toutes ces beautés auxquelles vous nous éveillez : merci, mes frères !
 


Une amie de Pierre 


Quelques mots de priants d'Hozana qui se sont engagés dans la Neuvaine rédigée par des amis de Pierre & Charles

Grande émotion quand j'ai lu cette proposition de neuvaine. 6 mois qu'ils sont partis, 6 mois que je pense à vous, Pierre et Charles, et à votre famille. 6 mois que j'admire votre vie passée sur Terre à faire le bien et à briller de la Lumière de Dieu, 6 mois que je me laisse accompagner par vous, mes chers grand frères spirituel du Ciel, ….Vous m'avez beaucoup apportés, et ce dès que j'ai appris, par le plus grand des hasards, votre Naissance au Ciel, vous, jeunes hommes dont je n'avais jamais entendu parler avant Noël dernier. Votre témoignage m'a tellement marquée que je pense à vous tous les jours, c'est plus fort que moi. ….Je vais transmettre et prier cette neuvaine avec joie 
                                  ***
Pierre et Charles vous avez vécu pleinement donnant un sens à votre vie et c'est ensemble que Dieu vous a rappelés sans doute parce-qu' on ne pouvait vous imaginer l'un sans l'autre.
Vous n'aurez pas eu à vous pleurer mutuellement. Mais le chagrin des vôtres est double, puissiez-vous leur donner chaque jour doublement la force de continuer sans vous leur chemin de Sainteté dont nous parle si bien Saint Jean-Paul II. 
                                   ***
Pierre et Charles, vous avez voulu, comme Saint Pierre et Saint Paul, annoncer Jésus et sa lumière partout où vous passiez. Nous savons que vous avez porté beaucoup de fruits et nous vous en remercions et rendons grâces à Dieu pour votre vie, et pour nous avoir permis de vous connaître un peu. Ah, que de grâces reçues par ce témoignage de leur vie ! Pierre et Charles, pendant le pèlerinage, auquel je ne pourrai pas participer, je serai certes loin de vous par la distance, mais proche de vous par la communion et la prière.
Je pense très souvent à vous, vous qui reposez tout près de vos montagnes, montagnes que j'aime beaucoup ainsi que celles dans la région de Grenoble d'où je suis originaire.
Priez pour nous !
Merci pour cette neuvaine 
                                                                                                   ***
Merci, merci beaucoup pour cette belle méditation, qui rend la prière plus profonde et vivante. Nous sommes ainsi plongés dans la vie de Marie, cette vie quotidienne et simple. A compter de ce jour je vais réciter un Je vous salue tous les jours pour Pierre et Charles et leur famille. Je compatis à la douleur de la maman de perdre ses enfants, douleur que l'on ne peut imaginer. A tous les jours dans la prière fraternelle. 
                                                                                                   ***
Merci pour votre vie terrestre que j'ai eu la chance plusieurs fois de croiser. Que votre départ vers mes si belles montagnes ne soit pas vain. Je serai près des jeunes qui partent aux dômes de Miage étant dans les parages; Nous serons près de vous les jumeaux; en union de prière 
 
                                                                                                   ***
Merci Pierre & Charles, merci pour votre pureté, votre exigence envers les autres et envers vous-mêmes, merci pour votre témoignage de jeunes hommes déjà engagés chacun pour votre future femme, même si vous ne la connaissiez pas encore. Merci, guidez-nous, avec tous les saints du Ciel qui ont été fidèles avant et pendant toute leur vie de mariés, vers notre vie, plus tard, de couple, de famille, de consacré(e) ou de religieux(se).



«Grâce à Pierre & Charles, mon épouse et moi avons retrouvé le chemin de l’eucharistie dominicale» 

Nous voulons témoigner d'une grâce de conversion reçue lors des obsèques de Pierre et de Charles. Il nous a fallu un peu de temps pour l'écrire, mais nous avions besoin de prendre un peu de recul pour vivre ce cadeau reçu et pouvoir ainsi le méditer avant de le partager.

Je ne connaissais pas vraiment Pierre et Charles mais plutôt leurs parents et je voudrais porter témoignage de ce qui s’est passé dans mon couple à la suite de de la célébration des obsèques de Pierre et de Charles à Versailles.

Pour comprendre la suite de ce témoignage, il me semble nécessaire de préciser que mon épouse et moi avons tous les deux reçu une éducation catholique mais que, l’un et l’autre, nous avions passé les premières années de notre mariage loin de l’eucharistie et de la messe dominicale. Plus tard et avec le recul, je me suis rendu compte que, petit à petit, nous qui avions reçu le sacrement de mariage, nous perdions conscience que Dieu était au cœur de notre couple pour le nourrir, en être le ciment et le trait d’union.



Il y a une quinzaine d’année et sur quelques semaines, j’ai vécu un temps de conversion aussi intense que surprenant, un temps ponctué de grâces qui me bouleversent encore aujourd’hui et qui m’a amené naturellement à retrouver le chemin de l’église. J’avais « faim de de Dieu » et chaque eucharistie me bouleversait. Mais j’ai repris le chemin de l’église sans mon épouse et pendant les années qui ont suivi, sans que je lui en parle, j’ai ressenti à chaque eucharistie le manque de sa présence à mes côtés. En écoutant le célébrant à l’offertoire dire cette magnifique prière: « Comme cette eau se mêle au vin pour le sacrement de l’Alliance, puissions-nous être unis à la divinité de Celui qui a pris notre humanité. », il arrivait que mon regard glisse sur l’anneau que je porte au doigt.

Et puis, il y a eu la célébration des obsèques de Pierre et de Charles à Versailles. J’ai bien senti au cours de cette célébration que mon épouse vivait quelque chose de particulièrement fort, quelque chose d’inouï et d’intime qui venait s’ajouter à l’émotion et à la tristesse, qui, comme beaucoup dans l’assistance, nous étreignait et nous bouleversait tous les deux en ces instants mais qu’on ne pouvait absolument pas confondre avec celle-ci. Il y avait quelque chose d’autre, un mélange d’étonnement et de questionnement dans son regard, quelque chose qui m’a réellement surpris sur le moment.

Sur le chemin du retour de la célébration, alors que nous étions silencieux, méditant chacun sur ce que venions de vivre, mon épouse s’est tournée vers moi en me disant qu’il fallait dorénavant que nous allions chaque dimanche à la messe.



En écrivant cela, je m’aperçois qu’on peut penser qu’il n’y a là rien d’extraordinaire à une telle demande mais pourtant, là, à cet instant précis, je suis resté sans voix. En fait c’était inouï. Elle avait formulé sa phrase en toute simplicité comme si c’était un simple rappel de quelque chose qui nous était familier alors que j’attendais cela depuis si longtemps! C’était comme si ses yeux s’étaient brusquement ouverts sur un besoin naturel et vital qu’il fallait absolument ne pas oublier de satisfaire. J’ai tout de suite fait le lien avec ce que j’avais cru déceler chez elle durant la célébration mais ça me semblait tellement intime que je préférais dans un premier temps attendre qu’elle choisisse de m’en parler.

Nous avons par la suite évoqué entre nous  ce qui s’est passé ce jour-là. Ce qu’elle a vécu, c’est un appel très fort à revivre l’eucharistie qui l’a prise au dépourvu. En priant pour Pierre et pour Charles, elle s’est sentie emmenée, guidée vers ce qui est apparu pour elle en cet instant comme une soudaine évidence. Nous vivons depuis chaque eucharistie côte à côte, sentant à chaque fois et de plus en plus combien celle-ci renforce le lien qui nous unit par notre mariage.    

 
Marc, 21 aout 2015


"Ils continuent à faire du bien comme la petite Thérèse!"

Il y a 15 jours une amie m'a parlé de Pierre et Charles, j'ai donc été voir le site Internet et j'ai été bouleversée ! Cela m'a fait  une sorte de choc, et m'a permis de faire des choix dans ma vie, de faire le choix de la sainteté ! De faire le choix de faire de mon mieux non une seule fois mais tous les jours, de faire le choix de prier régulièrement.... et cela m'a permis de choisir ma devise de guide-aînée : verso l'alto !!!
Alors voilà merci beaucoup à Pierre et Charles, à leurs témoignages de vie ! Merci à eux de nous avoir montré que la sainteté n'est pas un "luxe" pour certains mais bien notre objectif a tous ! Et que nous pouvons tous y arriver avec la grâce de dieu
De là-haut je suis sûr qu'ils continuent à faire du bien comme la petite Thérèse !

Je prie pour toute ta famille

Message Facebook reçu d’une jeune, Novembre 2015


De nombreux  témoignages nous sont parvenus, apres avoir mis en ligne la vidéo des ultimes photos de la randonnée de Pierre et Charles Acceder à la Chaine Youtube de Pierre et Charles ,
en voici ici quelques-uns:


"Leur fraternité: deux facettes d’une même sainteté"
 
Nous sommes le 23 décembre, de l’année d’après. Il y a un an, Pierre et Charles, nos deux frères du Ciel, dormaient en refuge avant d’entreprendre leur traversée.
Cette année se referme avec eux, comme elle s’est ouverte avec eux.
Je ne sais plus comment j’ai été informé de leur mort, moi qui ne les connaissais pas. Mais tant de petits fils dans leur histoire me faisaient sentir qu’ils étaient proches. Versailles, le scoutisme, Salon de Provence,
Comme tant d’autres anonymes, j’ai été bouleversé par les premiers témoignages mis en ligne sur votre site, et je ne pourrais pas expliquer pourquoi j’ai tant tenu à venir à 23h la veille de leurs obsèques en la cathédrale de Versailles depuis Colombes, roulant sous le long tunnel de l’A86 sans savoir vers quoi j’allais mais avec la certitude que je devais y aller. Quel silence ! Quelle paix ! Quelle impression irréelle qu’ils étaient là, près de nous, près de leur photo souriante. (...) Cette impression, immédiate, inconnue, de rencontrer vos fils en vérité... impression que beaucoup de mes proches à qui j’avais transmis le lien du site m’ont décrit. L’impression aussi de deux facettes d’une même sainteté: comme les parents de Thérèse le sont du couple, Pierre et Charles le seraient de la fraternité. (...)
Et puis le choc, hier, de découvrir cette vidéo des photos de Pierre. Et le besoin ce soir à table, l’impatience même, de partager à nos trois enfants mon émotion de les retrouver un an après. Et de regarder à nouveau ce montage, avec notre fils ainé de 12 ans avant qu’il parte dormir dans cette veillée du 23/12. Je ne sais pas ce qu’ils en auront compris, j’espère juste qu’ils auront vu leur père ému de destins plus grands que lui, auxquels ils pourront rêver et aspirer. Qu’ils auront frôlé ce que la communion des Saints peut être. Je pars dormir confiant que depuis leur refuge du Ciel, cette nuit plus qu’une autre, ils nous bénissent. Je pars dormir ému surtout, sachant que demain, au réveil, il sera l’heure de l’une de ces photos de Pierre, un an après.
Ils ont du retrouver au Ciel depuis notre St Pape Jean Paul II qui avait tant aimé la montagne, et avait tant aimé et cru dans la jeunesse de notre temps.
Tout est Grâce. Merci de nous avoir donné à tous, anonymes, Pierre et Charles en témoignage.
Saint et Joyeux Noel. Pierre et Charles, priez pour nous !

Un père de famille, 23 décembre 2015, 23h45



"Cette douce et joyeuse humilité, cette belle et saine radicalité de l'Évangile"

On m’a fait suivre la vidéo que j’ai regardée hier soir: bouleversant et édifiant... et tellement poignant de se dire que la dernière photo a dû être prise moins d'une minute avant l'avalanche (...)
Mais j'ai surtout ensuite passé un long moment à regarder le site qui leur est dédié, à lire les nombreux témoignages, des extraits de lettres ou de notes de retraite qu'ils avaient écrites, et non seulement maintenant j'ai l'impression de les connaître, mais surtout je sens l'intime
certitude d'avoir découvert deux véritables nouveaux saints... Et ce n'est pas juste cette sensation un peu normale après la mort de quelqu'un, qui suscite le "réflexe" de ne se souvenir que des qualités, et de verser un peu trop dans l'hagiographie... Là, je sens quelque chose d'authentique, de droit, de pur, de vrai, transparent et lumineux... Une foi joyeuse et incarnée, en quête de vérité, d'amour vrai, avec cette douce et joyeuse humilité que je crois si caractéristique des saints.
Beaucoup de jeunes aujourd'hui sont dans une recherche authentique de vérité, à la poursuite d'un idéal, mais je vois souvent dans beaucoup d'eux cette quête sincère un peu "abîmée" par une certaine dureté, une "radicalité" mal comprise... - et il manque souvent l'humilité dans ces cas-là...
Ici, ce n'est pas le cas. On a cette belle et saine radicalité de l'Évangile, et en même temps la douceur, le sourire, la bienveillance, la charité, l'enthousiasme contagieux et le sens du service et de la beauté... qui font justement qu'on est sûr d'avoir affaire à la seule authentique radicalité : celle de l'Évangile !
Je suis convaincue que leur témoignage va faire énormément de bien à beaucoup de jeunes, qu'ils vont trouver en eux un modèle, un double modèle, à la Pier Giorgio Frassati, que j'aime tant !
Ce sont des saints pour aujourd'hui, comme ceux que voulait notre cher Jean-Paul II !
Je leur demande d'intercéder pour moi, pour notre famille et pour la France, en particulier pour les jeunes !
 
Une jeune religieuse de Milan, 23 décembre 2015 

"Le monde a besoin d’éclaireurs"

Je suis touchée par ce témoignage extraordinaire que vous avez accepté de partager, en montant ce film à partir des magnifiques photos miraculeusement retrouvées.
Agée de quelques années de plus que Pierre et Charles, je les ai certainement croisés sans les connaître.
...j’ai moi aussi découvert comment la contemplation de la beauté de la Création, l’effort et l’humilité que l’on expérimente en montagne nous permettent de nous rapprocher un peu plus du Seigneur, de Celui qui, seul, donne la Vie et nous rappelle à Lui au moment où nous sommes prêts.
Pierre et Charles étaient prêts à rencontrer le Christ. A 22 ans! Quelle grâce.
Le monde a besoin d’éclaireurs, de personnes qui montrent le chemin. Pierre et Charles étaient de ceux-là.
De là haut, ils veillent ainsi sur tous ceux, en particulier de leur génération, de ma génération, qui ont à construire le monde de demain en élevant les enfants que le Seigneur leur confie. (...) 
 
Une jeune de Versailles, 25 décembre 2015





"Ils bouleversent des cœurs".

Je me suis rendue sur ce site bouleversant ! Je ne connaissais pas Pierre et Charles. (..) Ces photos sont criantes d'amour, de paix et de sincérité. En voyant ces frères complices dans des paysages magnifiques, ils bouleversent des cœurs. Ils m'ont permis dans un premier temps, de prendre conscience que la vie doit d'être vécue comme un cadeau de Dieu, dans Son accompagnement perpétuel en profitant de chaque instant et des petits miracles de chaque jour. Et de choisir de Le remercier pour ce cadeau en priant simplement plus souvent.

Un grand merci à Pierre et Charles pour ce déclic ! Ils exposent avec clarté que Dieu nous guide et nous guidera toujours à cette béatitude.

Une jeune





"Nous avons besoin de leur dynamisme et de leur fraîcheur pour réveiller la nôtre"

Mes pas n’ont jamais croisé ceux de Pierre ou Charles. (...) Comme certains des témoignages, je peux dire que j’aurais aimé les connaître...Cela a réveillé mes idéaux de quand j'étais jeune homme...
Je reviens sur ce qu’a écrit la jeune Pauline (cf : des fruits). Elle lance un appel aux adultes pour les aider à grandir dans leur foi. Je l'entends bien. Je lui réponds que, nous aussi, nous avons besoin de leur dynamisme et de leur fraîcheur pour réveiller la nôtre ! Ainsi nous grandirons ensemble. Une fraîcheur comme les photos de montagnes prises par Pierre.
En regardant celles-ci je ne peux pas m’empêcher de penser qu’arrivés au sommet, ils ont dû adresser une prière de louange à Dieu, ou chanter en symbiose des actions de grâce. Leurs deux cœurs devaient battre à l’unisson dans le Cœur du Père. Une espèce de trinité s’est tissée. Puis ils ont dû repartir. Quitter leur Thabor pour rejoindre le fond de la vallée...
ET quelques instants plus tard, ils ont ouvert leurs yeux sur un monde qu’ils pressentaient. Un monde d’infini ! Pour les Saints et Saintes de Dieu c’était Noël. La naissance au Ciel de deux belles âmes !
Je partage ce site avec des adolescents en lycée et jeunes adultes qui essaient de vivre leur foi dans leurs facultés. Et aussi à d’autres jeunes en perte de repères ou à la recherche d’idéal. Je ne fais rien d’autre si ce n’est adresser une prière silencieuse à Pierre et Charles, et à la grâce de Dieu ! En espérant... 

Un prêtre, 30 janvier 2016


"Vous êtes mes premiers de cordée"

Pierre et Charles,

A quelques jours de votre premier anniversaire de vos naissances dans l’entrée de la vie éternelle je voudrais vous remercier du fond du cœur pour le témoignage que vous nous avez laissé. Par votre exemple vous illuminez nos vies, à nous qui un jour viendront vous rejoindre ! Merci d’être les étoiles de mon espérance, car depuis votre entrée dans la vie éternelle vous êtes "mes premiers de cordée", il n’y a pas un jour où je ne pense pas à vous. Vous me hissez vers "le sommet de la Lumière Divine". En découvrant votre passion pour la montagne, j’ai pu réaliser réellement les beautés de notre monde, réapprendre à admirer les richesses de la vie, ainsi qu’à davantage prendre du temps pour Celui qui nous a tout donné par amour !

Vous m’avez permis de réaliser que la vie est une aventure et qu’il faut oser s’y jeter à cœur ouvert car l’aventure est l’amour de la vie ! Pierre et Charles, vos vies furent courtes, mais vous aviez réalisé l’essentiel : donner sans compter de l’amour à chacun de vos proches, vous avez donné tout l’amour que vous aviez à donner ici-bas alors il était temps de retrouver votre Créateur, alors merci, merci pour l’amour que vous déversez chaque jour sur la terre depuis votre départ pour l’éternité ! Merci Pierre et Charles de veiller sur nous, qui restons ici-bas à gravir "la montagne qui mène à la vie éternelle". Comme l’avait magnifiquement dit Pierre : "L’Avent est un moment de conversion pour arriver au sommet de sa foi à Noël " : Pierre et Charles vous êtes arrivés au "sommet de vos vies" en cette veille de Noël 2014 !

"Fais de ta vie une ascension d’amour " ; "La jeunesse est trop précieuse pour être gâchée" (Jean-Paul II) ; "Les jeunes ne craignent pas les défis mais une vie dénuée de sens" (Benoît XVI) ; "Jeune est celui qui défie les événements et trouve de la joie au jeu de la Vie" (Général Mac Arthur). Voici les phrases qui pourraient ainsi résumer vos vies, car depuis toujours vous avez gravi les montagnes, vos expéditions sont devenus "des ascensions d’amour" ! Vous n’avez pas attendu pour vous donner, vous avez tout donné depuis le début ! Vos vies ordinaires sont devenues extraordinaires car vous avez su vous jeter dans la vie, dans la Vie éternelle ! Merci pour la fécondité de vos vies, vous nous livrez une magnifique leçon de vie !

Pierre et Charles vous avez une place toute particulière dans mon cœur…A Dieu… Dans l’immense joie de vous retrouver exaltants d’allégresse et éblouissants de la Lumière Divine ! Alléluia !

"Le Seigneur reprend ceux que nous aimons pour faire d'eux les étoiles de notre Espérance!"

Une jeune, 2 janvier 2016

"J'ai eu soudainement la certitude que je pouvais suivre l’exemple de Pierre et Charles"

Depuis que j'ai appris le décès de Pierre et Charles, mon approche de la mort s'est petit à petit transformée. En lisant le numéro de La Croix du 31 décembre 2014, j'apprends brutalement la mort de ces deux jeunes : La Providence avait permis à mon père de me tendre le journal et de me montrer l'annonce de leur décès. Et à ce moment-là, mystère inexplicable, je fus sous le choc, Je ne saurai jamais pourquoi: Je ne connaissais pas du tout Pierre et Charles, ni leur famille. Il est vrai aussi que le texte de l’annonce, paisible et plein d'espérance malgré la douleur, m'a profondément émue... J'ai ressenti une grande tristesse et une douleur qui furent très difficiles à surmonter jusqu'au dimanche 4 janvier, où j'ai commencé à me ressaisir doucement; mais ce fut très dur. Je crois - et c'est la vérité pure- que je n'ai jamais autant pleuré qu'à 14h30, le 3 janvier, pendant que se déroulait la cérémonie d'A Dieu à Saint-Louis alors que je n'y étais pas, mais à cet instant-là, l'angoisse et une douleur extrême m'ont envahie, et je ne pouvais que verser des larmes... Je n'étais pas révoltée contre Dieu, mais je me sentais désespérément seule. Dans ces moments-là, il faut toujours espérer en Dieu et le prier : c'est l'une des premières choses que j'ai compris alors.
Au fil des jours, je me suis un peu calmée à force de prières et avec la reprise des cours; j'ai regardé les premiers témoignages sur le site. Lorsque j'ai vu pour la première fois la page d'accueil du site et que j'ai contemplé les deux photos en noir et blanc, j'ai eu soudainement la certitude que je pouvais suivre l’exemple Pierre et Charles. (...) Il m'arrive encore d'avoir des jours de tristesse à l’idée du départ de Pierre et Charles, mais je les sens proches de moi, et ce depuis de nombreux mois. Je me souviens qu'à la fin du mois de juin, en priant la neuvaine, je me sentais plus paisible et confiante. Souvent, lorsque je suis sur le point de céder à une tentation quelconque, je pense à eux...
Merci pour cette vidéo-témoignage d'une grande beauté qui m'a fait méditer sur le mystère de la création et de la miséricorde du Seigneur. Cette vidéo que j'ai regardée plusieurs fois tant elle est magnifique m'a touchée par la beauté des paysages et par la lumineuse vérité contenue dans les extraits de la Bible, du psaume 27, de l'encyclique Laudato si' et des notes de Pierre et de Charles.

Je vous livre la méditation qu’elle m’a inspirée:


Pauline, 24 décembre 2015

Père Daniel Ange à Naves, 1 er juillet 2016

Pierre & Charles,
prophètes de la beauté,
1ers de cordée,
nous entraînent,
verso l’alto,
dans les éblouissantes cimes du Royaume
dont l’aurore
ne connait pas de couchant !



















"j'ai trouvé en Pierre et Charles un modèle".
 

 
Je ne sais pas pourquoi j'ai repensé à Pierre et Charles ce soir, mais je suis retournée visionner la vidéo des photos de Pierre et une grande paix se fait en moi.

Chesnasienne, j'avais appris leur rappel à Dieu et ai depuis ce jour consulté plusieurs fois le site qui leur est dédié. Je vous remercie de partager leurs photos de courses, certaines de leurs paroles, ils m'élèvent tellement !
Je suis étudiante en prépa comme Pierre l'a été et j'ai trouvé dans ses textes une force pour avancer dans mes études sans oublier notre Seigneur. Mais comment L'oublier ! Je sens depuis la rentrée que j'ai soif de Lui et croyais être un peu bizarre, mais en lisant les témoignages de Pierre et Charles je comprends mieux ce désir qui est en moi, car il m'apparait qu'ils l'avaient aussi et ils ont su le faire grandir et en vivre.
Je rends grâce pour leur exemple de sainteté.
Ce chemin qui est si beau mais aussi exigeant ne peut être parcouru seule, et j'ai trouvé en Pierre et Charles un modèle, un encouragement à faire de mon mieux, à aller de l'avant pour s'élever vers le Christ notre Seigneur:

Verso l'Alto ! 

Une jeune étudiante, Septembre 2016

"Nous te rendons grace car Tu nous a choisis pour servir en ta presence""


Je voudrais dire combien j'ai été touché que Charles nourrisse sa vie spirituelle d'une parole de la deuxième prière eucharistique « nous te rendons grâce car tu nous as choisi pour servir en ta présence »

Dans le diocèse, je suis responsable de la liturgie (...) et je suis intimement persuadé que la réforme liturgique fait partie de la grande Tradition de l'Eglise et que les prières offertes à l'Eglise latine à ce moment-là ont toute leur valeur. Découvrir un jeune qui a nourri sa vie spirituelle de la prière eucharistique N°2 a été pour moi le signe d'une belle pureté de cœur.

Cela m'a profondément réjoui et a été l'objet d'une belle action de grâce.


Un jeune prêtre, Janvier 2017

Retour d’un WE "Cordée Pierre & Charles":  «quelque chose est venu remplir ma Foi »


"La montagne, ce haut lieu de rencontre entre le ciel et la terre. Signe de la rencontre entre Dieu et les hommes."
Par sa nature grandiose, Dieu s'exprime comme s'il nous révélait un bout d'éternité.
On n’y loupe pas, à chaque fois, ces sommets enneigés réveillent nos âmes, comme un appel à s'envoler pour rejoindre la cime éternelle.
Ce weekend encore plus, quelque chose est venu remplir ma Foi.
L'exemple de Pierre et Charles, que je ne connaissais pas encore, leur jeunesse, leur fougue et leur désir de Dieu en font de vrais modèles, venus raviver un idéal parfois délaissé. Vous, ses amis, rendez possible le témoignage de leurs vies et c'est toute la beauté de l'héritage qu'ils vous laissent : une amitié vouée à l'éternité, féconde et toute tournée vers Lui. J'ai envie de dire, avec Dom Aubourg : 
 
"Ils ne sont pas loin,
ils sont nôtres tellement mieux,
et je dirai davantage.
Ils ont emportés un peu de nous-même dans leur monde,
et ce peu grandira au point qu'un jour,
il nous y fera basculer nous aussi."

D’une jeune au retour d'un WE dans le cimes, mars 2017

Lien fB vers --> "La cordée Pierre et Charles"


59ème Pèlerinage Militaire International (PMI) - Lourdes 2017:  DONA NOBIS PACEM!

Pierre et Charles : "que par leur intercession nous obtenions toutes les grâces dont nous avons besoin... 

"Ce matin, en attendant sa confirmation, un camarade lisait cette prière à Charles, qu’il ne connaissait pas... j'accompagnais ma filleule... Ce moment m’a émue" 

Une jeune officier, mai 2017