Méditation d'une jeune sur la Vidéo des dernieres photos de Pierre

Merci pour cette vidéo-témoignage d'une grande beauté qui m'a fait méditer sur le mystère de la création et de la miséricorde du Seigneur. Cette vidéo que j'ai regardée plusieurs fois tant elle est magnifique m'a touchée par la beauté des paysages et par la lumineuse vérité contenue dans les extraits de la Bible, du psaume 27, de l'encyclique Laudato si' et des notes de Pierre et de Charles.
Je vous livre la méditation qu’elle m’a inspirée.


Pauline, une jeune de 16 ans, 24 decembre 2015

"Confier à Dieu mes courses en montagne, l'emmener avec moi : il fait partie de la cordée, il est le guide !"

 Oui mon Dieu, tu es l'essentiel pour moi, tu es le sel de ma vie ! Avant de partir pour une nouvelle journée, je prie, je me confie à toi, car il me faut de la force et de la foi pour aller de l'avant. Au moment de mon départ, je ne dois pas t'oublier, car c'est toi qui sais le mieux ce que je dois faire pour m'écarter des sentiers du mal et me diriger vers le chemin du Bien, de la Vie. Même un roi sur Terre doit s'arrêter pour t'écouter et suivre la Voie que tu lui indiques.

"Quand je marche dans la vallée de l'ombre de la mort, Je ne crains aucun mal, car tu es avec moi : Ta houlette et ton bâton me rassurent."
Seigneur, je doute; une tristesse et une angoisse infinies m'enveloppent. Mais tu es plus puissant que tout, et tu protèges le faible que je suis. Tu m'accompagnes, et il faut que j'accepte de cheminer toujours avec toi, alors tu m'enverras tout le secours dont j'ai besoin.

"Sur cette montagne, il fera disparaître le voile de deuil qui enveloppe tous les peuples et le linceul qui couvre toutes les nations. Il fera disparaître la mort pour toujours. Car la main du Seigneur reposera sur cette montagne."
Nous vivons des temps difficiles et troublés, mon Dieu. Au gré des malheurs et des conflits, nous espérons en toi. Nous savons que lors du Jugement dernier, il n'y aura plus de pleurs, plus de crainte. Car l'ancien monde ne sera plus, et nous serons tous auprès de toi, pour te louer et te chanter avec les anges, avec Pierre et Charles. Tout être vivra les yeux fixés sur toi.

"L'Avent est un temps de conversion pour arriver au sommet de sa foi, le jour de Noël"
Merci, Pierre, de nous le rappeler ! Pendant l'Avent, nous attendons la naissance de Jésus, mais c'est lui qui vient à nous, pour changer nos vies. Il s'agit de prier d'avantage, de mettre le Seigneur au centre de notre vie, de prendre des temps de partage avec les autres, de se mettre à l'écoute de Dieu en lisant la Bible, de n'agir que pour le Bien et donc pour Lui. Plus nous faisons des efforts qui peuvent s'avérer difficiles, plus nous nous fortifions dans la foi et dans l'espérance, et plus nous montons vers Lui ! Et moi, en ce soir de Noël, où en suis-je dans ma progression ?

"Le mystique fait l'expérience de la connexion intime qui existe entre Dieu et tous les êtres"
Pas d'être sans Dieu : il nous a tous crées à son image. Ce que l'on voit autour de nous, c'est l’œuvre de Dieu. Il y a aussi, malheureusement, beaucoup de choses qui sont l’œuvre du mal...

"comment ne peut-on pas croire en Dieu devant la beauté et la puissance de la nature ?!"
Sachons contempler avec émerveillement la nature : elle est l'une des plus belles créations de Dieu, avec l'Homme ! Tant de couleurs, de formes, de senteurs, d’animaux, de plantes, de fleurs, d'eau ! Aucun homme ne peut créer une telle beauté, une telle abondance, une telle richesse. Aucun homme ne peut se créer soi-même, ou en créer d'autres. Aucun homme ne se suffit. Dieu est le Créateur. En admirant la nature, on l'admire Lui.

"Nous sommes appelés à être les instruments de Dieu le Père pour que notre planète soit ce qu'il a rêvé en la créant, et pour qu'elle réponde à son projet de paix, de beauté et de plénitude"

Dieu est le créateur, oui. Mais il nous a donné la vie pour que nous agissions, avec les facultés qu'il a attribuées à chacun, pour préserver notre Terre. Car un seul péché peut l'abîmer, alors le nombre infini de péchés qui sont commis chaque jour...Le Père, en créant la Terre, la voulait harmonieuse et belle. Alors, rattrapons le temps perdu, convertissons-nous ! Soyons des artisans de la paix dans nos foyers, alors nous pourrons faire la paix dans le monde ! Suivons le Bien et le monde rayonnera !

"L'Eucharistie unit le ciel et la terre, elle embrasse et pénètre toute la création"
Quand nous communions, nous recevons Jésus qui se donne à nous. Or, ce Dieu d'Amour est présent continuellement dans le cœur de chaque saint du Ciel, donc dans chaque personne présente au Paradis. J'imagine Pierre et Charles, resplendissants comme jamais, approchant de leur Maître qu'ils ont tant aimé et servi, et ceignant la couronne de sainteté. Quelle louange, quel bonheur sans fin, là haut, au Paradis ! Et dire que ce que nous imaginons de cette terre céleste n'est qu'une idée très imparfaite de ce qui nous attend si nous suivons le Christ !
En communiant donc, nous formons avec les habitants de la Jérusalem céleste, la communion des saints, qui nous apporte un soutien nécessaire pour avancer quotidiennement. Terre et Ciel sont unis, et toute la Création de Dieu en resplendit !

"J'ai maintenant pris un "rythme de croisière" pour cette nouvelle année...Grâce à ce temps d'ensoleillement quotidien qu'est la messe je tiens le coup face aux éventuelles difficultés de ma journée !"
Pas d'Eucharistie sans messe, et pas de messe sans Eucharistie : l'Eucharistie est le centre de la messe, de la journée, de la semaine. Nous pouvons prier seul, mais il faut prier aussi en communauté au moins le dimanche, pour se sentir encore plus soutenus et pour s'émerveiller encore plus devant la Sainte Église qui ne cesse de croître ! C'est donc un temps de joie, d'ensoleillement qu'il faut prendre régulièrement, et si possible aussi en semaine, car les 7 jours peuvent être parfois très pénibles. Alors, un moment pour souffler, demander pardon et rendre grâce, ce n'est pas du temps perdu ! Merci, Charles, de nous le rappeler !

"A Noël, le Christ vient parmi nous, c'est le moment favorable pour une rencontre personnelle avec lui"
Nous avons besoin également d'intériorité. Installons-nous au calme quelque part, et prenons un temps de silence absolu pour écouter le Père nous parler. Si nous ne savons pas l'écouter, nous n'arriverons jamais à écouter pleinement les autres. Essayons aussi de dialoguer avec Lui. Nous ne sommes pas forcément toujours avec Lui, alors écoutons-le, posons-lui des questions, prions : il nous répondra ! Il faut (ré)apprendre à connaître un peu plus Dieu à chacun de ces moments, comme on le fait quand on rencontre quelqu'un.
Noël est un temps d'autant plus essentiel, que Dieu se fait chair par Jésus dans le sein de sa Mère. Alors, il est vraiment proche, le tout petit bébé de la crèche. Profitons-en pleinement : adorons-le, écoutons-le, et agissons par la suite !

"A la fin nous nous trouverons face à face avec la beauté infinie de Dieu et nous pourrons lire, avec une heureuse admiration, le mystère de l'univers qui participera avec nous à la plénitude sans fin."
Toute vie corporelle a une fin, mais la vie spirituelle reste. Si nous méritons le Paradis, alors quand nous en atteindrons le seuil, ne nous lassons pas d'admirer notre Père, plus beau que toutes les merveilles de la Terre réunie. Nous serons, à mon avis, plus que béats devant Lui, car il est impossible à décrire, tant il dépasse toute propriété métaphysique; c'est le plus grand mystère de l'Humanité, et pourtant nous pourrons le contempler, sans fin.

"La vie éternelle sera un émerveillement partagé, où chaque créature, transformée d'une manière lumineuse, occupera sa place et aura quelque chose à apporter aux pauvres définitivement libérés."
Nous connaîtrons tous la même joie, et cependant chaque créature apportera quelque chose de différent (peut-être une qualité, un don...) qui participera à l'harmonie et à la beauté de la cité céleste. Nous serons libérés du péché pour toujours, et nos ténèbres se dissiperont en lumières. Nul besoin de soleil, puisque ce sera tout le peuple des saints du Ciel qui éclairera. Nous ne cesserons jamais de fêter Dieu et de le magnifier.

"Nous Te rendons grâce car Tu nous as choisis pour servir en Ta présence !"

Quel honneur et bonheur de pouvoir servir le Dieu tout puissant ! C'est lui, le Maître, nous n'en avons pas d'autres. Sur cette Terre, nous devons ainsi nous mettre à son service, mais pas comme un esclave considéré comme une chose ni meme comme une simple personne. Non ! Comme un fils, un fille, qui a sa place près d'un Père bon et miséricordieux, et qui a un rôle important à jouer pour soi-même, mais aussi pour les autres : faire connaître son Maître et le suivre partout où il voudra l'emmener.